Les sorties            

21 septembre 2012 Ferrade nocturne manade Martini

Départ très tardif pour une ferrade, mais si elle nocturne la logique est respectée.
Nous voilà donc partis des arènes à 18 h, dans un car comble suivi de voitures individuelles pour les inscriptions tardives.
L'accueil est chaleureux et les explications sur la tradition taurine et sur les origines de la croix de camargue précèdent la présentation du troupeau.
En cette fin de saison, la manade Martini n'a plus de veaux Ă  marquer, mais nĂ©anmoins nous assisterons au travail des gardians pour isoler et amener  les veaux.
L'apéritif arrive enfin pour les assoiffés qui, comme le fût du canon, durera un certain temps.
Le repas pris ensemble, sera animé de for belle manière avec en prime une présentation étonnante d'un cheval de camargue.
Le "baletti" qui s'en suivra, sera animé, arrosé et surtout joyeux.
Le car nous ramènera à bon port, un peu endormis mais avec la certitude d'avoir passé une bonne soirée de "bouvine".
A la prochaine.

CB

Coupo Santo

1er décembre 2012 sortie chez Ricard

Le samedi 1er décembre fut une journée idéale pour les membres du club taurin la Bouvina et ses aficiounas qui se sont rendus, pour une visite, chez la famille Guillot, propriétaire de la célèbre manade Ricard. L'accueil se fit autour du traditionnel déjeuner suivit par la visite de l'élevage. Une halte au cœur du mas de Méjannes où la genèse et l'historique de la manade furent retracés afin de permettre à bon nombre de visiteurs de se plonger et de découvrir la réelle identité de ces lieux.

Le Domaine de Méjanes est une ancienne demeure fortifiée des Templiers au XIIIe siècle, dont une partie des bâtiments date du XIe siècle ; Il est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. Dans la cour du mas, on peut observer un calvaire, la croix de Méjanes, qui a donné au domaine son emblème et à la manade sa marque. En maintenant des activités respectueuses de l’environnement, le Domaine Paul Ricard de Méjanes contribue à entretenir et préserver le patrimoine naturel et les traditions de Camargue.

 Après la visite du bĂ©tail, le traditionnel apĂ©ritif fut servi suivit d'un repas aux mets raffinĂ©s. La journĂ©e touchant Ă  sa fin, il Ă©tait alors temps pour les bouvinaĂŻres de saluer leur hĂ´te et de retourner au bercail avec la satisfaction d'avoir passĂ© une belle journĂ©e, riche en histoire.

CB